animaux sauvages - camping sauvage - se protéger des animaux - ours - écureuils - ratons laveurs - cyclotourisme - cyclonomade - la cyclonomade - voyage vélo - voyage à vélo

Astuces pour se protéger des animaux sauvages

Suite à l’article sur le camping sauvage, vous avez été nombreux à me demander comment se protéger des animaux sauvages. Alors voici l’expérience que j’ai acquise sur la route pour me protéger – ainsi que mon matériel – des animaux sauvages.

Connaître son environnement

Connaître son environnement c’est connaître les menaces qui planent sur toi, et donc être à même de te protéger des animaux sauvages que tu pourrais rencontrer. Les actions doivent être différentes s’il faut se protéger des chiens sauvages qui peuvent surgir à tout moment de la journée, d’un ours occasionnel qui viendrait fouiller ta tente, ou simplement d’un écureuil qui sent l’odeur des céréales à travers le tissus des sacoches.

Alors la règle numéro 1 : tiens toi au courant des animaux qui peuvent être présents dans ton secteur.

Quelles techniques pour quels animaux sauvages ?

camping sauvage - cyclotourisme - voyage à vélo - la cyclonomade
© Pixabay

Les écureuils, ratons-laveurs et autres nuisibles nocturnes

Et oui, malgré sa face trop mignonne un écureuil peut vous pourrir un voyage comme vous ne pouvez pas l’imaginer. Méfiez vous des rongeurs qui sentent la nourriture de vos sacoches et n’auront pas vraiment peur de venir vous la voler. Même s’il faut trouver la sacoche, partir avec, ou bien encore détruire une tente. (Et oui, un écureuil a déjà rongé ma tente pour un tube de mayonnaise issue d’un fast-food…).

Si vous voyagez en Amérique du Nord par exemple, les ratons-laveurs et écureuils savent très bien que la nourriture est abondante et facile d’accès dans les campings et parcs nationaux. Alors il faut :

  • limiter les odeurs de nourriture (cuisson, viande, etc.) autour de la tente ;
  • Mettre ses sacoches dans une boites de protection, ou accrochées dans un arbre un peu plus loin ;
  • Au pire gardes tes sacoches dans ta tente, mais tu prends la chance de te faire envahir durant la nuit ;

camping sauvage - cyclotourisme - voyage à vélo - la cyclonomadeLes chiens sauvages

Les chiens sauvages sont davantage pénibles lorsqu’on les croise sur la route. Chaque chien en bord de route représente une menace de course poursuite et de morsure (pour le moins pire).

Les chiens errants ont la réputation d’être agressifs dans l’Europe de l’Est, au Kentucky et en Louisiane aux États-Unis, et sont présents aussi au Mexique.

Dans des zones à risque, ou tout le temps si vous le souhaitez, tu peux appliquer ces quelques règles pour te protéger :

  • Toujours avoir une arme à portée de main : bâton, bouteille d’eau, cailloux ;
  • Rester calme, s’arrêter avant de le croiser au besoin ;
  • Si possible laisser passer une voiture en espérant qu’elle fasse peur au chien ;
  • Il existe aussi des appareils à ultrasons qui font fuir les chiens.

camping sauvage - cyclotourisme - voyage à vélo - la cyclonomadeLes loups et coyotes

Animaux nocturnes, vous ne devriez pas les croisez de jour sur la route. Cependant il est important de prévenir une éventuelle attaque durant la nuit. Gardez en tête qu’un loup isolé est une menace, mais un troupeau peut être un réel danger. :

  • Laver, manger et stocker la nourriture loin de la tente
  • Accrocher tout ce qui a une odeur alimentaire dans un arbre loin de la tente
  • Si tu as une arme (bombe au poivre, etc.), faites attention à les garder à portée de main

camping sauvage - cyclotourisme - voyage à vélo - la cyclonomadeLes ours

Un ours (ou plusieurs) peut survenir en journée, mais aussi être attiré par les odeurs qui se dégagent de ta nourriture. Tu dois donc être toujours attentif. Et particulièrement au printemps lorsque les mamans se promènent avec leurs petits. C’est le moment où elles sont les plus agressives.

Alors, sur le territoire des ours tu dois :

  • Faire du bruit en journée pour les empêcher de t’approcher
  • Accrocher sa nourriture dans un arbre éloigné de la tente (5 mètres)
  • Cuisiner, uriner et faire toute autre action qui cause des odeurs à plus de 5 mètres de ta tente
  • Favorise les lieux protégés (comme les campings grillagés des Rocheuses Canadiennes)
  • Si tu as une arme (bombe au poivre, etc.), faites attention à toujours les garder à portée de main. Fixe là au guidon du vélo, et prends la dans la tente la nuit.

Et les autres animaux

Toute rencontre avec un animal est à double tranchant. Ne le nourrissait pas, observer le sans interagir avec lui. Méfiez vous toujours des réactions des animaux qui pourraient vous surprendre.

Par exemple, au parc national américain Yellowstone, les ours entrent rarement dans des accidents à la personne. Cependant les cerfs et les bisons ont souvent chargés des humains qui les croyaient inoffensifs et s’en sont approché de trop près.

***

Et vous, quels sont vos techniques pour rester à l’abri des animaux sauvages ? Quels sont les animaux qui vont ont déjà rendus visite lors de votre voyage ?

Aller plus loin…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *