Tout va se jouer ici et maintenant. Je vais devoir prendre la décision la plus importante que je n’avais jamais prise à ce jour. Le voyage sur lequel j’ai tant travaillé, j’ai eu tant d’espérances… Jusque ici, il m’a amené à travers tant de chemins, de découvertes que je n’aurai pas soupçonné. En couple ou entre amis, entre joie et larmes, je me cherche sur cette route qui pourrait être sans fin ou se terminer demain. Vais-je continuer à voyager seule ?

J’ai comme l’impression que le monde entier s’offre à moi. Je pourrai simplement m’asseoir devant une carte du monde et cocher chaque lieu où j’aimerai aller. Je m’imagine bien méditer devant cette carte, comme je l’ai déjà si souvent fait, enfourcher mon vélo et partir à l’assaut du monde et de l’aventure. Mais ce n’est pas comme ça que ça marche… Il faut tout penser et tout concilier. Amis, famille, travail, argent, obligations,… Le voyage a pris une dimension nouvelle et me donne le vertige ; j’ai comme l’impression de tout reprendre à zéro. Après Cancun je devrai continuer seule…

Et alors ? What’s the hell ? Allez, prend tes sacoches et vis ta vie !

Examinons les possibilités… Le monde ? Mmh… Bien trop vaste.

Reste concentrée sur ton objectif Laura…

Ushuaïa…

Et si je commençais par là ?

Dépaysement total et nouveau voyage.

Ça a (re)commencé comme ça. L’envie est revenue aussi simplement que ça. Et si je devais m’inventer mon voyage en oubliant les contraintes ? Tout devient très simple (après plusieurs mois de réflexion). L’avion entre Cancun et Ushuaia me permettrait d’arriver là-bas pour l’été. Option non négligeable sachant que les températures moyennes en cette période sont seulement de 10°. Et ensuite ? Ben, le Chili ! La Patagonie serait sûrement bien trop difficile pour moi. Même des cyclistes avertis et bien plus forts sont contraints de faire du stop ou du bateau. Alors ce sera le ferry de Puerto Natales à Puerto Montt. De là je n’aurai plus que 1500 km pour rallier la capitale où m’attendent des amis. Repos… Mise au point…

3500 km me sépareront alors de Cuzco – Pérou -, où je dois rejoindre l’organisation des Frères Lasalle pour un événement cyclable prévu pour le 20 avril, puis l’association Casas del Peru pour laquelle j’aimerai faire du bénévolat.

Bénévolat… 2e clé ? Je fonce sur le site workaway.com. Aide dans les fermes, aide dans des éco structures touristiques, … Oui ça me plait !

Tout semble couler de source et m’enchante. Je me vois déjà m’aventurer partout, méditer sur le bateau, crapahuter sur mon vélo, faire des rencontres belles et fortes, être étonnée de la gentillesse des gens autour de moi, libre comme l’air… Seule.

Mais je n’ai jamais été seule…

Trouillarde, je n’ai jamais réussi à être vraiment seule. Est-ce que j’y arriverai ? Est-ce que j’ai vraiment le tripes de faire ça ? Est-ce que j’ai ce courage là ?

C’est beau de rêver, mais le doute s’empare de moi…

Ce sera dur. Je sais…

Tu n’auras plus personne avec qui partager. Personne pour te soutenir, t’encourager, ou même te défendre… Je sais…

Et puis toi c’est pas pareil… Toi t’es une fille.. Je sais !!!

Alors j’en parle. À la famille, aux amis, à tous les voyageurs que je croise, je pianote sans cesse sur Internet repensant aux horribles histoires que l’on peut entendre à la TV.

Moi je veux continuer…

Mon voyage n’est pas fini. Je n’ai as encore trouvé ce que je cherchais en partant. Je ne sais toujours pas ce que c’est. Et puis j’ai toujours voulu voir l’Amérique du sud. Mes amis et des projets m’attendent ! Alors, pourquoi ne pourrais-je pas continuer ? Simplement parce que je suis une fille ? Bien d’autres le font: http://www.voyagesetc.fr/faut-il-avoir-peur-de-voyager-seule/ Et puis je pars avertie. Je connais les risques, j’ai lu plusieurs blogs pour connaître les trucs et astuces des autres femmes, je m’enregistrerai après des ambassades. Alors ai-je vraiment beaucoup plus de risques ?

2 thoughts on “Continuer à voyager seule ?

  1. Bonjour Laura,
    Quand j’ai vu le thème de ta conférence de jeudi prochain je me suis dis « ça c’est pour moi », quand j’ai lu la raison qui t’a fait voyager seule je me suis dis CA C’EST POUR MOI !! On prévoit depuis quelques temps un tour du monde avec mon conjoint…enfin…ex conjoint maintenant. Nous avons décidé de faire une partie tout de même à 2 (on s’entends très ben), mais l’autre je la ferais seule (6 mois au moins). J’aurais adoré discuter avec toi sur ce sujet, j’ai pas croisé bcp de filles qui partent seules en vélo.
    Bonne journée
    Coline

    1. Bonjour Coline !
      C’est avec plaisir que je discuterai de tout ça avec toi ! Peux-tu venir à la conférence ?
      Dans tous les cas on pourra toujours aller boire un café ensemble et en discuter toutes les deux 🙂
      En tout cas j’ai adoré mon expérience en solitaire! Ça fait beaucoup de bien de se retrouver un peu tranquille aussi.
      À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *