Planifier son itinéraire

Une fois votre projet de voyage établi et défini, il faut passer à la prochaine étape : établir un parcours. Si tu n’as encore jamais fait ça, voici toutes les astuces pour planifier son itinéraire pour un voyage à vélo facilement.

Planification sur carte

Pour ma part, lors de la planification d’un itinéraire, je commence par m’acheter une carte papier. J’adore rêver à travers le papier, car il me permet des rester seulement à l’étape du fantasme. Je ne peux pas cliquer dessus pour plus de détails.
J’étale donc ma carte sur une table ou au sol, et je commence à noter ma ville de départ et d’arrivée. Entre les deux, j’ajoute tous les points touristiques qui m’intéressent, que ce soit pour des raisons particulières, ou simplement parce que la carte indique « Parc national ».

Ensuite je superpose (mentalement) ce premier brouillon aux contraintes de mon voyage : météo, temps, etc.

Et finalement je revois mes objectifs à la baisse afin de rendre mon projet réaliste.

Et c’est à peu près tout…

Cependant ce premier jet n’est qu’un brouillon, toujours. Un trajet pour un voyage à vélo ne se dessine définitivement qu’une fois sur la route. Tout évènement peut impacter ton itinéraire : le dire d’un local, une mauvaise météo, un site incontournable ou un chemin qui te faisais tout simplement envie…

Et quoi qu’il en soit garde toujours cette phrase en tête :

« Peu importe le trajet, il n’y a pas de mauvais choix car toutes les routes sont belles. » Parole de cyclonomade

Les outils indispensables pour planifier son itinéraire

Cependant la carte papier n’est pas ton unique outil. Bien au contraire ! Ces dernières années notamment, de nombreux outils numériques et applications pour smartphone ont été développées et vont te permettre de mieux planifier ton trajet. Aujourd’hui il y en a des centaines, cependant voici mes préférées :

  • La géolocalisation – On l’oublie trop souvent, mais la géolocalisation sur un smartphone est gratuite. Si tu as des cartes sur ton téléphone (Maps with me ou Google Maps) tu peux alors utiliser la géolocalisation pour connaitre ton emplacement exact. Ce qui est parfait quand tu es perdu dans la pampa argentine !
  • Maps with me – Application gratuite permettant de consulter des cartes off-line (à télécharger quand tu as internet bien sûr).
  • Ride with GPS – Rentre ta ville de départ et ta ville d’arrivée, l’application se charge de te programmer un itinéraire. En plus elle se fie aux pistes cyclables référencées et les routes les plus fréquentées par les cyclistes qui utilisent cette application. Elle est donc une source de bons plans inestimable ! De plus, les données peuvent être téléchargées en format GPX pour être téléchargées sur ton GPS au besoin.
  • Google Maps – Parce qu’il est encore nécessaire de la présenter ? Et oui Google Maps affiche maintenant les pistes cyclables dans les options et tu peux demander la planification d’itinéraire pour les vélos. De plus, lorsque tu consultes l’application sur ton téléphone, le tracé que tu as regardé s’enregistre durant quelques jours. Tu peux donc revenir le consulter hors ligne.

Pour le reste n’oublie pas de garder de la place à l’imprévu et de demander aux gens que tu croises des informations à propos de la route à prendre. Mais garde aussi en tête que celui qui ne pédale pas ne pourras jamais te donner les bonnes informations à propos de la routes. En effet il s’avère que les conducteurs de voiture n’ont pas réellement conscience des distances et dénivelés de la route. Ils donnent donc avec certitude des informations erronées.


Utilises-tu ces outils pour t’aider dans ta planification d’itinéraire ? En as-tu d’autres à partager avec la communauté ? Ou bien procèdes-tu d’une autre manière pour planifier ton itinéraire ? Partage ton expérience dans les commentaires.