matériel cyclotourisme - amérique du nord - détails et commentaire - véloroute des monarques - voyage à vélo - èquipemenent voyage à vélo - la cyclonomade

Pour la Véloroute des Monarques j’ai tenté de voyager avec le minimum de matériel dans le but d’être légère. Finalement j’ai su être très compacte, mais pas légère pour 2 sous. Voici la liste de matériel cyclotourisme complète et commentée pour ce voyage de 4 mois et 6000 km :

Le vélo

(sponsorisé en 2013 par Cyvéa Bordeaux et Vélo de Ville)
  • Randonneuse Vélo de Ville CR 650 Avec maintenant plus de 20 000 km parcourus ensemble, mon vélo ne m’a demandé aucune réparation au cours de nos voyages, seulement un peu de maintenance.
  • Moyeux arrière Rolhoff – Lourd et cher, je ne regretterai cependant jamais de l’avoir acheté pour son confort de conduite, sa solidité et son ratio incomparable.
  • Moyeu avant dynamo – Coup de coeur, grâce  lui j’ai toujours de la lumière et de l’énergie. J’ai maintenant un moyeu dynamo sur tous mes vélos.
  • Portes-bagages Tubus – Solides et performants, ils ont toujours été fiables. Ce n’est pas pour rien qu’ils sont devenus la référence en cyclotourisme.
  • Selle Brooks B17 – Fan des selles Brooks j’en suis ravie.
  • Chargeur dynamo/USB fait maison – Fonctionne étonnant bien. Je vais demander à Yan de vous faire un tutoriel bientôt 😉
  • Béquille Click-Stand – Coup de coeur, Ma plus belle découverte en terme de matériel lors de ce voyage : une béquille qui soutient toujours mon vélo si pesant (et même 2 vélos si on exagère).

La trousse à outils

  • 1 multi-outil Filzer – À mes yeux il est indispensable d’avoir un multi-outils avecl’accessoire complémentaire qui fait dérive-chaine, ajustement de rayons, clés.
  • 1 chambre à air
  • 1 kit de rustines (patch, colle et 3 dérives pneus)
  • 1 patch de kevlar – Très léger, j’en ai toujours un sur moi au cas où, mais je ne pense pas m’en servir un jour.

Les vêtements

  • 3 t-shirts de sport + 1 t-shirt pour le quotidien
  • 1 camisole aventurière en bambou de Clothes & Roads
  • 2 shorts + 1 pantalon
  • 1 pull
  • 1 sweat thermique
  • 7 sous-vêtements (coton et bambou)
  • 2 paires de chaussettes
  • 1 coquille souple Mountain Hardware
  • 1 paire de gants
  • 1 paire de sandales
  • 1 paire de chaussures imperméables
  • 1 casque de vélo
  • 1 casquette vélo Elles Font du Vélo
  • Un masque anti-pollution Wair

Le bivouac

  • Tente Ultralight Quechua – Vieille de 10 ans, elle m’impressionnera toujours. Elle pèse 2 kg et un arceau a brisé un jour de stress où j’ai trop forcé dessus. Autant dire qu’elle a du potentiel !
  • Matelas autogonfant Thermarest – Coup de coeur, Acheté pour ;a traversée de l’Amérique du Nord, il fonctionne encore, et est toujours aussi confortable.
  • Sac de couchage -15°C
  • Réchaud Optimus Nova + – Jamais servi finalement lors de ce voyage, j’ai donné le réchaud à ma mère lorsqu’elle est venue me rejoindre
  • 2 bouteilles de contenant de gaz pour le réchaud
  • 1 spork en titane Snowpeak – Je l’adore mais je ne sais pas pourquoi 🙂 (ce n’est pas indispensable)
  • 1 ensemble popote – en mode DIY, j’ai simplement acheté une casserole en inox à l’Armée du Salut (type Emmaus) à laquelle on a ajouté une poignée amovible. Et ça fonctionne très bien.

Technologie

Pour travailler sur le projet du guide, j’ai du consacrer une sacoche entière au matériel électronique. Si c’était à refaire, je chercherai une façon différente de travailler afin de pouvoir voyager plus léger :

  • 1 ordi mac book air + chargeur – Compact et léger, j’adore voyager avec cet ordi. Cependant la batterie m’a lâché durant le voyage lors d’une journée de pluie…
  • 1 disque dur externe – Pour stocker mes dizaines de Go de photos. Indispensable !
  • 3 cartes SD – Stockage des photos
  • Clé USB 64Go – Pour stocker photos et vidéos du voyage
  • 1 téléphone portable – Incontournable pour se faciliter la vie avec les applications, et aussi appeler les hôtes Warmshowers.
  • 1 drone – Brisé au Mexique, le SAV Mavic n’a pas été réactif du tout. J’ai donc voyagé avec un drone cassé presque tout le voyage.
  • 1 go-pro
  • 1 liseuse Kobo mini – Pas aussi le fun à lire qu’un vrai livre