Mon tour de l’Hérault à vélo

Après un voyage de 10 mois en Amériques, le retour est difficile. Accompagnée d’un sentiment étrange, je retourne chez mes parents, inspecte ma nouvelle chambre d’un drôle d’air, vidé mes sacoches dans la grande étagère vide. Voilà que le contenu de mes sacoches me parait soudain bien peu, tandis que je viens de passer 10 mois à tenter de le réduire. Et puis il y a mon vélo, en boule au pied du lit. Il ne dit rien. Il est défait et je n’ai plus aucun outil pour le remonter. La compagnie aérienne a perdu ma sacoche à outils…