Tous les styles de cyclotouriste

Le vélo est à mes yeux l’une des plus belles inventions au monde pour son efficacité, et sa facilité à être ultra personnalisable ! Peu importe alors qui tu es et comment tu souhaites voyager ; le vélo sera ton meilleur outil pour aller au bout de tes rêves de cyclotouriste.

Si je devais me décrire, je me qualifierai de cyclotouriste classique. Si je me suis sentie cyclonomade durant près de 2 ans, ce sentiment est encore en moi mais ce n’est plus ma réalité. Cependant j’aspire aussi à devenir une vététiste afin d’aller voir ce qui se passe loin des routes et dans les sous bois.

Et toi, quel cyclotouriste es-tu ?

cyclonomade - la cyclonomade - cyclotourisme

Crédit photo : Voyageur de passage

Le cyclotouriste « Classique »

« Classique » entre guillemets, car les lignes sont toujours faites pour être franchies.

Ainsi le cyclotouriste classique est un voyageur amateur, qui se déplace sur un vélo en aluminium ou acier. On le reconnait à ses sacoches bien chargées attachées à son porte-bagages. Souvent un peu trop chargé d’ailleurs, par goût du confort et faute d’expérience plus extrême. Ici le poids n’est pas le pire ennemi – on parlera plutôt du vent ou du moral.

Le cyclotouriste est aussi un peu trans-genre : il sait descendre de son vélo s’il le faut, il peut aller dormir au camping comme à l’hôtel. Idem pour le restaurant, il est tout aussi bien équipé de mon réchaud qu’armé de son porte-feuille, soucieux d’aller déguster les saveurs locales.

Ce voyageur-là part pour quelques semaines ou quelques mois – bien souvent le temps d’un congé sans solde accordé, ou des vacances d’été. Le cyclotouriste va souvent planifier des étapes de 60 à 80 km par jours avec des jours de repos réguliers.

cyclotouriste - cyclotourisme
Crédit photo : Laura La Cyclonomade

Le Cyclonomade

Cycliste – Bonhème ; Le cyclonomade est un peu plus extrême dans ses choix.

Non seulement il va partir pour de plus longues durées et de plus longues distances, mais son vélo devient sa maison. Et voyager devient un métier. Ou du moins un style de vie. Ainsi le cyclonomade plante ses racines à travers le monde et vit au jour le jour.

Sur son vélo d’acier aux mécaniques les plus simples afin de s’assurer d’aller partout (surtout en Afrique car il y a peu de cyclotouristes), le cyclonomade n’a pas froid aux yeux et a confiance au destin. Parce que jusqu’à présent, le destin lui a toujours permis de croiser des personnes incroyables.

Le budget n’est pas toujours au cœur de ses préoccupations, et le temps non plus. Encore moins le kilométrage !


cyclo sportif - cyclotourisme - cyclotouriste sportif
Crédit photo : Pixabay

Le Cyclo sportif

Voyager à vélo est souvent synonyme de tourisme. Cependant ceux qui le souhaitent peuvent y doubler une compétence sportive.

Ainsi le cyclo sportif va axer son projet sur les destinations touristiques, mais aussi sur le relief du terrain et en imposant un kilométrage qui va le mettre au défi physique. Le cyclo sportif se distingue aussi par ses tenues en lycra que le cyclotouriste ou le cyclonomade ont troqué pour des vêtements de plein air.

Son vélo est d’alu ou de carbone, le plus léger possible, aux pneus lisses et fins pour optimiser son rendement sur le bitume. Même les chaussures sont clippées – fait incongru pour un cyclonomade. Le cyclo sportif se limite bien souvent en bagages. Il transportera bien souvent le strict nécessaire (trousse à outils de base et une tenue de rechange), comptant alors sur les restaurants et hôtel pour se reposer. Certains en profiteront pour organiser un système de voiture balai.

Les voyages de cyclo sportif sont assez courts car très exigeant physiquement. On peut cependant penser à Mark Beaumont et son tour du monde en 80 jours, ou encore plus récemment aux exploits de Jessica Bélisle adepte d’Ultra cyclisme.


voyage vtt - vététiste - vélo de montagne - cyclotourisme

Crédit photo : Pixnio.com

Le vététiste

Si tu en as marre de la route et des voitures, que tu pédales plus pour te retrouver dans la nature, te déconnecter un peu… Alors le vélo de montagne est fait pour toi.

Les sentiers de VTT sont principalement off-road, et tu pourras y trouver de tous les niveaux de technique. Et il y a de plus en plus de longs itinéraires de VTT qui sont mis en place, tel que la traversée de l’Hérault.

Sur les sentiers de vélo de montagne, ce ne sont pas les kilomètres qui comptent, mais seulement la progression et la performance technique. Ici, parcourir 30 à 40 km par jour est un beau résultat.  Car sur sentier on se fatigue beaucoup plus vite que sur la route.

Et comme pour être performant il faut être léger, il est difficile d’être autonome.

À moins de pratiquer le bikepacking…


bikepacking

Crédit photo : Pixabay

Le bikepacking

Le bikepacking est synonyme d’itinérance ultra légère en vélo de montagne. Le bikepacker se définit par son vélo de montagne, ses sacs étanches accrochés au cadre et au guidon, ainsi que son matériel ultra compact. Une combinaison parfaite pour aller dans les régions éloignées en autonomie. Be-cycle en parle très bien ici.
Dans sa volonté de voyager ultra léger, le bikepacker (ou cycliste ultra-léger pour donner une alternative à l’anglicisme) va privilégier un vélo en aluminium ou carbone, selon le terrain où il part – mais les suspensions en seront pas un poids en trop.

le bikepacking est en plein essor, notamment dans les région éloignées où il s’associe aussi au fat bike. Ce dernier est une impressionnante monture aux pneus surdimensionnés, idéal pour rouler dans la neige !

Be-cyclette propose un article complet ici. Et il existe aussi un site web anglophone entièrement consacré à cette pratique, va donc y faire un tour !


Le e-cyclotouriste

Nouvel outil à la mode : le vélo à assistance électrique (VAE). Avec des modèles de plus en plus performants, les VAE séduisent car ils permettent à tout le monde de se lancer dans une aventure à vélo. Si certains en profitent pour traverser l’Eurasie en ebike dans le cadre du Sun Trip ; un court séjour est aussi une aventure cyclotouriste. Et si vous ne pensez pas apprécier l’effort physique du voyage à vélo, cet outil pourrait peut-être vous aider à vous lancer en toute simplicité.

Pourquoi avoir dépeint ici un ensemble de variantes du cyclotourisme ? Tout simplement pour être sûre que chaque lecteur qui viendra mettre son nez ici saura que je parle de toutes les aventures à vélo. Et pour t’aider aussi à savoir quel cyclotouriste tu es, et celui que tu pourrais devenir. Ça peut paraître étrange au premier abord, mais savoir qui l’on est et qui on souhaite devenir est bien utile pour se préparer et passer du rêve à la réalisation de son projet.