Bilan de l’Hérault à vélo

Après 10 mois à pédaler au bout du monde, 3 jours m’auront suffit pour m’évader tout en redécouvrant mon département de naissance. 3 jours merveilleux à la découverte de l’Hérault à vélo.

Initialement j’avais prévu de monter jusqu’au Caylar afin de voir des amis et descendre ensuite par Ganges afin de voir le Cirque de Navacelles. Cependant j’ai préféré garder un itinéraire de 3 jours seulement afin que cela reste une escapade et non une expédition. D’autant plus qu’il faisait froid encore sur les hauts plateaux. Si j’avais continué ma tente n’aurait plus suffit.

Et oui j’ai même vu un peu de neige sur les hauteurs !

Mes incontournables de l’Hérault à vélo

À peine sortie de chez moi, mon escapade aura été une véritable découverte de ma région. Voici une liste non exhaustive de tout ce que j’ai adoré lors de ce voyage :

  • Montpellier : Particulièrement son centre-ville datant du Moyen-Âge, son jardin botanique et la plus vieille faculté de médecine de France ;
  • Olargues : Classé parmi les plus beaux villages de France, Olargues est un petit bijoux fait d’Histoire et de légendes. Quant à moi, j’ai adoré ma visite guidée !
  • La cirque de Mourèze et la ville de Mourèze : Moins connu que le cirque de Navacelles, Mourèze mérite pourtant d’être remarqué lui aussi. Ce cirque est dolomique, et l’érosion a taillé les pierres de manière ruiniforme. En bref, le site est simplement extraordinaire !
  • Le Caroux : Avis aux amateurs de randonnée, le Caroux pourrait vous surprendre par ses panoramas et ses mouflons. N’hésitez pas à aller vous y perdre ! Et si vous n’aimez pas marcher, prenez tout de même le temps d’admirer la déesse des titans Cebenna qui a été pétrifiée ici.
  • La voie verte Passa Païs : Terminée depuis peu (quelques années déjà !) la voie verte Passa Païs vous entraine dans l’arrière pays héraultais avec simplicité. La piste est toujours séparée de la route, et vous emmène – entre autre- aux gorges d’Héric.
  • Les gorges d’Héric : Petite randonnée incontournable au pied du Caroux ! Cascades, piscines naturelles et points de vue sur la vallée sont au rendez-vous. Voici un incontournable de l’Hérault !
  • La route D907 : qui offre quelques petits cols et un panorama sur les Pyrénées !
  • La cité de Villeneuvette : Ancienne cité tisserande, le site historique est encore très bien préservé et vaut le détour !
  • La vallée du Salagou et ses villages : Tout le pourtour du Salagou est un petit trésor de paix (en basse saison en tout cas).
  • Saint-Guilhem-le-désert et les baignades dans l’Hérault
  • Les plages de la Méditerranée : principalement dans la coin de Villelneuve-les-Maguelones ;
  • La grotte de Clamouse;
  • Le cirque de Navacelles ;
  • et plein d’autres richesses locales !…

Personnellement j’adore les montagnes. Donc mes préférences sont plutôt ciblées. Cependant j’ai aussi adoré aller tout simplement suivre les petits chemins de garrigue, redécouvrir les villages comme Aniane, camper dans les chemins de garrigue, etc.

Ce qu’il faut savoir à propos de l’Hérault à vélo

Le tout premier point à savoir c’est que c’est vraiment magnifique ! C’est précisément ce voyage à vélo qui m’a permis de me rendre compte de la richesse de ce département, et qui m’a rendue fière d’être Héraultaise !

Entre la mer et les cols à mille mètres il n’y a qu’une centaine de kilomètres. Alors prévoyez des vêtements polyvalents qui vont vous permettre de gérer les différences de température.

En ayant cette donnée en tête il faut donc se dire aussi que l’Hérault n’est pas uniquement plat. Mais c’est aussi ce qui fait le charme de cette région 🙂

Col de Fonfroide, l'Hérault à vélo - La cyclonomade
Col de Fonfroide, , l’Hérault à vélo – La cyclonomade

Tu prépares ton premier voyage à vélo et tu as besoin d’un coup de main ? Clique ici pour lire une série d’articles qui vont t’aider pas à pas. Et là si tu préfères fonctionner avec un PDF détaillé en téléchargeant le guide “Oser voyager à vélo”.

  • Vincent

    Je découvre ton blog et je suis content que tu mettes en avant ce département que beaucoup ne connaissent que par Montpellier ou les plages (et les horribles campings qui ne sont plus d'ailleurs de campings mais des parkings à mobil home). Je suis sidéré que la plupart des Montpelliérains ne connaissent rien à leur département, y compris ceux qui voyagent beaucoup à l'étranger (je ne suis pas Montpelliérain d'origine et j'ai habité en Australie, Suède et voyagé sur presque tous les continents (pas à vélo). Je roule abondamment sur les routes de l'arrière pays et je suis 100% d'accord avec toi. Si tu reviens en Hérault, on pourrait rouler un morceau ensemble. Vas voir sur mon blog (en création) et tu reconnaitras pas mal de choses. PS: j'organise un WE à partir de Bédarieux pour des cyclos connus sur Internet au cours duquel je leur ferai découvrir les trésors des Hauts cantons et des Monts d'Orb.

    • Laura

      Eh oui en tant qu'héraultaise ce voyage est un des plus important d'un point de vue personnel. C'est tellement important de connaitre son territoire et les trésors qu'il y a à proximité. D'autant plus que l'Hérault est vraiment magnifique !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *