france à vélo - cyclotourisme en france - blogue cyclotourisme - blog cyclotourisme - blog voyage vélo - blogue voyage vélo - plateforme cyclotourisme - cyclotourisme

6 bonnes raisons de visiter la France à vélo

Quand des voyageurs à vélo étrangers me disaient que la France était un pays idéal pour le cyclotourisme ; je rigolais. Pouvait-on réellement comparer le bout du monde à mon pays ? Mon département ?

Et bien oui ! Alors j’ai pris mes cliques, mes claques et mon véloet je suis partie sur les routes de France à vélo. Et voilà ce que j’ai appris

1. Un réseau routier idéal

Ici il y a tellement de routes qu’il est plutôt facile de choisir un itinéraire secondaire et sécuritaire. La plupart des départementales peuvent être arpentées par les voyageurs sans grands soucis, et si ce n’est pas le cas, il y aura toujours de chemins de traverse pour vous emmener à destination.

Chemins de traverse en France - Crédit photo : Laura La Cyclonomade
Chemins de traverse en France – Crédit photo : Laura La Cyclonomade

2. Tous les paysages du monde sur  un seul territoire (ou presque)

Impossible de définir les paysages de France en un seul mot, sauf si vous utilisez le mot « pluriels ». Et oui, la France à mille visages, et bien plus encore si vous partez à sa découverte à vélo ! Et malgré leurs aspects uniques, les paysages de France donneront au voyageurs des idées de bout du monde…

Par exemple, le canyon d’ocre de Roussillon va s’apparenter aux paysages de westerns américains, les gorges de l’Ardèche nous ramènent à la vallée du Danube, etc.

Le canyon de Roussillon - France à vélo
Le canyon de Roussillon – Crédit photo : Laura La Cyclonomade

3. Toujours un village à proximité

En France il n’y a pas vraiment de problème d’autonomie de longue durée. Le pays est peuplé et il y a du monde un peu partout. Si tu croises personnes durant plus d’une journée, c’est sûrement que tu le fais exprès.
Ainsi il n’y a pas vraiment de problème d’approvisionnement en eau ou nourriture, ou encore pour chercher une place ou dormir. En résumé, il est facile de voyager léger quand tu voyages à vélo en France !

Villages de France, Cournonterral (34) - France à vélo
Villages de France, Cournonterral (34) – Crédit photo : Laura La Cyclonomade

4. Redécouvrir la gentillesse des français

À trop avoir peur de l’autre on s’isole. Quand on roule chez soi on est souvent moins ouverts aux rencontres tout simplement parce que les préjugés peuvent être plus forts. Et pourtant… Les Français sont aussi sympathiques, étranges, accueillants, que les populations de n’importe quel autre pays.
Alors n’hésitez plus et allez cogner aux portes, utilisez WarmShower, et osez partir à la rencontre de vos concitoyens !

Vélodysée - France à vélo
Vélodysée – Crédit photo : Laura La Cyclonomade

5. Vélo + train : la combinaison gagnante

La France à une botte secrète qui pourrait changer la vie de tous les cyclovoyageurs au long cours qui ont peu de temps pour se déplacer. Cela s’appelle le train!
Avec cet outil magique tous cyclovoyageurs, peut partir à la découverte de la France à vélo sans réelles contraintes.

En plus, plus il y aurait d’usagers avec des vélo et plus les conditions de transports de vélo dans les trains seront améliorées… Du moins, je l’espère !

Passage de Noirmoutiers - France à vélo
Passage de Noirmoutiers – Crédit photo : Laura La Cyclonomade

6. Les politiques changent et les infrastructures aussi

Les points de vue changent et les politiques en France se sont dotés d’une vision politique en faveur du développement des pistes cyclables. Et ça se voit !

Ça se voit avec les grandes villes qui changent de visage (Paris par exemple). Ça se voit à travers le nombre de cyclistes que l’on voit augmenter tous les jours (en France, mais aussi au Québec et partout dans le monde !). ça se voit aussi au niveau européen avec les grands itinéraires vélo à travers l’Europe.

Bref voyager à vélo c’est la nouvelle tendance, et même la nouvelle tendance politique ! Elle est pas belle la vie ?

La vélodysée - France à vélo
La Vélodysée -Crédit photo : Laura Pedebas

Crédit photo couverture : Pixabay

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *