St Nazaire - Loire à vélo - Europe à vélo

L’Europe à vélo : tout ce qu’il faut savoir

L’Europe à vélo attire et fait rêver. L’ouest en est l’Attrait principal avec ses grandes villes de renommée touristique internationales telles que Paris, Berlin ou Londres. Mais n’oublions pas les fjord du nord ou encore les trésors de l’Est souvent méconnus. L’Europe c’est une palette infinie de cultures et de langues, avec une même identité que l’on devine mais qu’il faut continuer le construire ensemble… En tant qu’habitants, les Européens oublient souvent la beauté et les richesses propre à leurs pays. Le vélo, et le programme EuroVelo, sont de belles occasions pour unifier et découvrir le vieux continent.

« En tant qu’européenne j’ai adoré découvrir mon continent à vélo. On y est bien, il existe de nombreux aménagements vélos et c’est un régal de découvrir ses origines. »

Quelques sites de voyageurs : Tour d’Europe à vélo – Europe à vélo

Le projet EuroVélo

routes eurovéloAvant tout projet de voyage à vélo en Europe, il faut prendre connaissance du projet EuroVélo: Lancé en 1995 par l’association ECF (European cyclists federation), ce projet participe grandement au développement des pistes cyclables en Europe, à l’engagements des territoires pour développer des infrastructures, et valoriser la pratique du cyclotourisme. Un véritable trésor pour les voyageurs à vélo ! Aujourd’hui ce réseau offre un ensemble de routes cyclables balisées (pistes cyclables et routes partagées) qui recouvrent la totalité du continent.

Le projet est encore en cours de développement donc certaines routes ne sont pas terminées. Cependant les parcours sont lancés et permettent déjà de diffuser des idées de parcours.

L’Europe et le vélo

Les pays incontestablement reconnus pour leurs infrastructures cyclables sont le Danemark et les Pays-Bas. Si vous souhaitez débuter dans le cyclotourisme, ce seront des destinations très faciles pour commencer car tout y est fait pour le vélo.

Les destinations les plus classiques sont la traversée de l’Irlande, la Loire à vélo en France, l’EuroVélo 6 tout au long des grands fleuves d’Europe. Cependant de plus en plus de grands itinéraires se bâtissent et suscitent l’intérêt des voyageurs. Parmi ces nouveaux itinéraires cyclotourisme en vogue, on compte la Vélodyssée tout au long de la côte Atlantique.

Cependant, ne vous fiez pas à votre première impression. Le rapport au vélo peut être très différent selon les politiques en place. De l’Espagne au Danemark vous verrez d’étonnantes différences en termes d’infrastructures, et ce, même sur un seul tracé EuroVélo.

Les langues

La diversité des langues fait sûrement parti de l’un des plus grands difficulté que va rencontrer un voyageur à vélo lors d’un parcours en Europe. C’est plus d’une soixantaine de langues que le Conseil d’Europe a recensé. Pas facile de tout avoir en tête quand trois langues seulement permettent de traverser le continent américain au complet sans encombres.

L’idéal pour aller à la rencontre des gens malgré la barrière de la langue en Europe :

  • Les applications de langue web telles que Némo
  • Les mimes
  • Des fiches de vocabulaire dessiné
  • Le schnaps et tout autre alcool fort offert par les habitants. Si si, ça marche, promis… Bon ce n’est pas garanti que vous parliez de la même chose ou encore que vous vous en souviendrez le lendemain. Mais ça aide à vraiment essayer 😉

Les frontières

Passer les frontières en Europe est assez magique pour tout voyageur à vélo. Surtout quand on a l’habitude des longues procédures difficiles pour d’autres destinations.

Grâce aux accords Shengen, une fois entré en Europe, tout voyageur peut passer les frontières librement, ou sur présentation d’une pièce d’identité.

Prenez tout de même le temps de consulter la liste des pays concernés par ces accords avant de traverser les frontières à tout va. Car c’est en toute innocence et l’esprit bien libre que je suis entrée en Serbie clandestinement…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *