Mars 2014 – À peine de retour de mon grand voyage en Amérique, me voilà repartie sur les routes du monde. Mais un peu moins loin quand même… Cette fois-ci je visite ma maison : L’Hérault et le Haut-Languedoc.

Un nouvel angle

Les premiers kilomètres se sont déroulés sur la piste cyclable de mon village sur laquelle j’avais roulé maintes et maintes fois. La piste s’arrête nulle part, elle ne mène à rien. Alors avant même d’être arrêté, j’ai tourné. Je suis passée par la garrigue qui m’offrait alors un nouveau point de vue sur les villages de mon enfance . Je découvrais des routes à cinq kilomètres à peine du village où j’ai presque toujours vécu.

Pourquoi ne l’ai-je pas fait plutôt ?

Haut-Languedoc : Cournonterral sous un nouvel angle
Cournonterral sous un nouvel angle – ©La Cyclonomade

Accompagnée de la « Carte touristique de l’Hérault » pour tout GPS, je me promène, découvre et invente des histoires sur mon pays et ma terre. Je pense à la vie qui s’est déroulé sur ce terroir, à toute l’histoire qui l’a forgé pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Points d’intérêt à Cournonterral : La fontaine d’Annibal, le Canyon du Coulazou, les vestiges des remparts, promenades à vélo dans la garrigue.

À peine sortie de Cournonterral un petit col de 500m environ s’offre à moi. À son sommet déjà le premier panorama de l’Hérault se dessine. Que le département est différent loin de Montpellier…

Haut-Languedoc - Massifs à l'horizon
Massifs à l’horizon ! (Tour de l’Hérault 2015 avec mon conjoint) – © La Cyclonomade

J’évolue tranquillement entre vignes et garrigue. Des massifs montagneux se forgent à l’horizon. Ce sont les massifs de l’Espinouse, à l’ouest il y a le massif du Mivervois, et au nord le massif de Séranne. Je ne les connais pas encore. Je file pour me rapprocher d’eux…

Olargues 

Ma première halte se fait à Olargues, après 110 km le vent de face. Je suis épuisée. Chaleureusement accueillie chez Elke et son mari qui m’offrent tout de suite une douche chaude et un bon repars pour me remettre de la fatigue de la journée, nous passons ensemble une très belle soirée et ils m’invitent à revenir le lendemain soir après mon tour de vélo.

Haut-Languedoc : Olargues et le pont Eiffel
Aujourd’hui je prends de meilleures photos ! – ©La Cylonomade

Olargues et un village classé parmi les « plus beaux villages de France ». Ce village fortifié médiéval est passionnant d’histoire et de légendes. Si vous passez par là prenez vraiment le temps de vous y arrêter et éventuellement de participer aux visites guidées de l’Office du Tourisme.

Olargues est aussi traversé par la voie verte Passa Païs. C’est dans ce village qu’il y a le fameux pont Eiffel tout rouge. Dis comme ça, ça ne semble pas intéressant (et la photo n’est pas terrible non plus je vous l’accorde) ; mais ce n’est qu’une fausse impression. En tant que cycliste j’étais heureuse d’avoir ce pont juste pour moi.

Points d’intérêt à Olargues : Le pont du diable, les vestiges du château, les ruelles médiévales, le restaurant Fleurs d’Olargues, …

Le parc naturel régional du Haut-Languedoc

Il y a en France 51 parcs naturels régionaux. Moins connus que les parcs nationaux, ils se distinguent par le fait qu’ils couvrent des territoires habités. Cependant leurs rôles de sauvegarde du patrimoine est le même ; la dimension culturelle en plus !

St-Pons-de-Thomières est la porte d’entrée pour le Parc naturel régional du Haut-Languedoc. Vous connaissez ? Moi pas encore. Alors je prends mon courage à deux roues et pars en exploration.

Points d’intérêt à St-Pons-de-Thomières et ses environs : Le musée de la préhistoire régionale, la grotte de la Devèze (magnifique !), la cathédrale de St-Pons, la source du Jaur, …

La route D907 n’est pas une simple route. C’est un petit col. Un col qui me mène à plus de 900m d’altitude. Un col qui me permet de voir la mer une fois à son sommet. J’ai de la chance, la journée est belle et l’horizon dégagé, je peux voir mon pays jusqu’aux Pyrénées. La montée est difficile malgré ma bonne forme, mais je monte, tranquillement mais sûrement, accompagné de mon vélo qui sait comment m’emmener sur les plus hauts sommets !

Hérault à vélo : Panorama depuis les plateaux du Hauts Languedoc
Panorama depuis les plateaux du Hauts Languedoc – ©La cyclonomade

Une fois en haut, je découvre les hauts-plateaux du Languedoc. Une terre inconnue. Un grand moment avec moi-même. Je réalise enfin que mon pays est beau lui aussi. Exceptionnel même !

Le Haut-Languedoc

Je prends le temps de me promener de village en village afin d’explorer les villes aux noms qui me sont communs, telle que La-Salvetat-sur-Agout. Puis je profite enfin de ma descente et retourne chez Elke et son mari à Olargues.

Points d’intérêts à visiter si vous passez par là

  • Jardin Méditerranée de Roquebrun
  • Musée de la préhistoire régional – Saint-Pons-de-Thommière
  • Usine d’embouteillage de l’eau La Salvetat – Salvetat-sur-Agout
  • La carrière de marbre rouge de Coumiac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *