La gastronomie mexicaine

Décidément je n’ai pas réussi à me résoudre de vous laisser sur votre faim avec toutes ces belles images du Mexique des précédents articles qui ne survolent que des paysages et scènes de vie. Voici donc un dernier article pour vous emmener un peu plus près des hommes.

La gastronomie s’est imposée pour ce dernier article de façon évidente : la nourriture est le carburant d’un cyclonomade, elle a donc une place importante dans la découverte d’un pays à vélo. De plus, la nourriture fait partie d’un peuple et de sa culture, elle façonne le paysage par des champs et des cultures, et puis la nourriture mexicaine n’est-elle pas inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Tamales oaxacena - gastronomie mexicaine
Tamales oaxacena

Dans la cuisine mexicaine on y retrouve ses traditions anciennes avec le maïs et le cacao déjà cultivé par les populations précolombienne, on y retrouve la chaleur du soleil dans l’acidité des piments et le sucre des fruits. Mais surtout on y retrouve son peuple, à la fois simple et sophistiqué, de mille couleurs et aux saveurs contrastées.

Ouvrez donc vos papilles pour ce dernier article qui met à l’honneur l’art culinaire des mexicains en vous présentant quelques-uns de ses classiques :

La tortilla de mais

La tortilla est au Mexique ce que la baguette est pour la France, une base qui peut être mangée à toute les sauces ! Cette belle galette (de mais ou de blé) va orner tous vos plats de vagabonds. Soit parce que les tacos sont le moins chers et le plus courant des petits boui-bouis de rue ; ou bien parce que vous allez découvrir le bonheur de manger votre assiette jusqu’à la dernière miette !

La tortilla se décline sous plusieurs recettes :

  • Le taco – La déclinaison la plus simple et la plus courant de la tortilla, car il désigne une simple tortilla garnie pliée en deux.
  • L’enchilada – C’est une tortilla garnie, le plus souvent roulée, et couverte de sauce telle que la mole ou la salsa.
  • La quesadilla – À base de fromage (el queso), ici la tortilla est pliée en deux, et grillée avec du fromage à l’intérieur.
  • La tostada – Elle désigne une tortilla frite qui permet de mettre de la garniture dessus et de la manger comme on mangerait un petit four en France.

Idées de tortillas garnies pour les petits-déjeuners :  banane et beurre de cacahuète, ou oeufs brouillés et fromage. Simple et efficace, ces deux recettes vous aiderons à faire le plein d’énergie.

Attention : Une partie des plats « typiques » mexicains qui sont exportés à l’étranger ne sont pas forcément des plats typiques du Mexique. Par exemple, vous ne trouverez des fajitas ou nachos que dans les zones très touristiques telles que le Yucatan.

Les tamales

Tamales - Gastronomie mexicaine
Tamales

Un peu moins connu que la tortilla et ses déclinaisons le tamales est d’autant plus délicieux grâce à son effet de découverte. Le tamale se décline sous forme de papillotte (en feuille de bananier ou d’épi de maïs). La garniture se constitue d’une base à base de farine de maïs et d’une farce qui peut être salée ou sucrée.

Le pozole

Le Pozole est une soupe à base de maïs et de légumes et viande bouillis. Un régal ! Vous trouverez plusieurs variantes selon les régions, dont le pozole vert ou le pozole rouge.
La plupart du temps cette soupe est servie avec divers accompagnement tels que des tortillas frites, de l’avocat, de la coriandre, piments, …

La mole

Sauce mole - Gastronomie mexicaine
Sauce mole

La mole est une sauce à base de piment et de chocolat. Quoi le surprenant mélange des saveurs ne vous fait pas envie ? C’est dommage car c’est vraiment délicieux !
Les deux variantes les plus connues sont la mole poblano ou la mole oaxaqueña. Difficile de vous dire cependant la liste des ingrédients car chaque région à sa propre recette.

La torta

L’équvalent d’un sandwich dans un petit pain, mais avec les saveurs du Mexique. N’hésitez pas à demander « sin pimiento ».

Les chapulines

Chapulines - La gastronomie mexicaine
Chapulines

Non, vous ne rêvez pas. Le terme « Chapulines » désigne bien les sauterelles que vous voyez sur la photo. Ici ça se mange comme des cacahuètes, grillées et assaisonnées, avec du piment bien sûr.
Dans certains endroits vous trouverez aussi de la tequilla avec des chapulines marinées.

Les pâtisseries

À travers le pays vous trouverez toujours de douces pâtisseries : pan dulce, des croissants (d’avantage des brioches), des flans, …

Les fruits

Parfois il n’est pas nécessaire de transformer un produit de base, et c’est bien pour cela que le Mexique est un peu moins garni en dessert. Ici les fruits sont délicieux et financièrement très accessible. Banane, Papaye, orange, ananas, figue de barbarie, tamarin, citron vert, mangue,… Autant de saveurs que vous aurez la joie de redécouvrir grâce à la suppression des transports !

Et même des boissons

  • Le licuado – Indispensable pour les cyclotouristes au Mexique, le licuado est la boisson fraîche et saine qui vous donnera de l’énergie Similaire au smoothie européen, vous pouvez demander un licuado « de agua » ou « de leche » (à l’eau ou au lait)
    Note : Pour un petit déjeuner ou même un repas, demandez un licuado de leche, maguey et granola. C’est délicieux !
  • La tequila – Typique bien sûr, je ne vais donc pas m’étendre sur cette eau de vie d’agave. Pour obtenir l’appellation tequila, 51% de l’alcool doit provenir de la sève d’agave bleu spécifique (tequilane weber), originaire de la région de Tequila.
  • Fabrication du Mezcal - Gastronomie mexicaine
    Fabrication du Mezcal

    Le Mezcal – C’est un alcool similaire à la tequila, mais sans l’appellation d’origine. Vous trouverez aussi des crèmes de Mezcal (un alcool ressemblant au Bailey’s).

  • El pulque –  C’est une boisson traditionnelle des états de Jalisco et Puebla. Le pulque est un alcool fermenté à base d’agave qui a l’odeur de la levure de bière (d’ailleurs la consommation de cette boisson diminue face à l’augmentation de consommation de la bière). Vous pouvez commencer avec un pulque nature, mais sincèrement ce n’est pas bon. Vous en trouverez aussi à toute sorte de parfum, et là c’est délicieux !
  • La Horchata – Boisson non alcoolisée que vous trouverez partout au Mexique et qui est parfaite pour hydrater un sportif.
  • L’Atole – Boisson sucrée préparée à base de levure de maïs. Comme le pulque vous en trouverez à de nombreux parfums, c’est délicieux !
Pan de dulce
Pan de dulce – La gastronomie mexcicaine

Le cacao

Attention, si le Mexique est le pays d’origine du cacao,celui-ci ne correspondra pas à un palais habitué au chocolat suisse. Au Mexique le cacao est brut, amer. Il n’y a qu’à Oaxaca que j’ai réussi à trouvé un chocolat qui m’a plut pour une simple dégustation.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *