porte-bagages cyclotourisme - porte bagage - porte-bagage - porte-bagage vélo - cyclotourisme - blog cyclotourisme - blogue cyclotourisme - blog voyage vélo - blogue voyage vélo - voyage vélo - équipement vélo - vélo de voyage - équipement cyclotourisme

Trouver le bon porte-bagage cyclotourisme

Ton porte-bagage cyclotourisme va devoir supporter continuellement le poids de tes bagages. Cela représente souvent des dizaines de kilos qui sautent de toute part sur des routes de terre hantées par les nids de poules incessants. Une rude épreuve pour lequel le porte-bagage doit être solide afin d’être spur de ne jamais se retrouver bloqué quelque part, le porte-bagage à terre.

Regardons donc ensemble les critères auxquels il faut porter attention lorsque l’on choisi son porte-bagage cyclotourisme.

En tout premier : l’adaptabilité

Exemples d'oeillet de fixation pour porte-bagage
Exemples d’oeillet de fixation pour porte-bagage – Crédit photo : Laura Pedebas (Attention ceci n’est pas un vélo de cyclotourisme)

Et oui, cela peut parfois surprendre cependant tous les vélos ne sont pas fait pour recevoir les mêmes porte-bagages. Cela dépend principalement du cadre et de l’équipement du vélo (notamment les freins).

Pour cela tu dois vérifier s’il y a bien des oeillets de fixation sur le cadre (voir photo), et porter attention à tes suspensions (avant, arrière ou pas du tout). Ce sont ces deux points qui vont déterminer le type de fixation nécessaires pour ton porte-bagage

De façon générale, les vélos hybrides réguliers devraient avoir ces fameux oeillets de fixations. Par contre, si tu souhaites partir La question se pose d’avantage pour les vélo de course et vélo de montagne tout-terrain (VTT).

Quelles fixations fonctionnent sur votre vélo ?

Il existe 3 principaux types de fixations pour les porte-bagages :

  • Avec des oeillets sur le cadre (la plus courante);
  • Sur l’axe de roue ;
  • Sur la tige de selle.
Porte-bagage sur tige de selle - Crédit photo : Arkel
Exemple de porte-bagage sur tige de selle – Crédit photo : Arkel

Privilégiez des porte-bagages qui se fixent sur les oeillets du vélo (et donc des cadres avec oeillets prévus à cet effet) par rapport à ceux qui se fixent sur l’axe de roue. Le second choix a l’inconvénient majeur de devoir être ôté à chaque crevaison. Pas très pratique lorsque l’on est très chargé…

Les fixations sur la tige de selle est nécessaire pour les vélos avec des amortisseurs arrières. Ce type de porte-bagage est utilisé principalement pour les vélo de montagne et longue randonnée en VTT, ou pour des voyageurs minimalistes.

La capacité de charge

Chaque porte-bagage possède un indicateur de capacité de charge afin de vous orienter dans votre choix. Vous devez donc à la fois estimer le poids de charge et la robustesse que vous allez avoir besoin. Plus la route sera déformée et plus vous allez devoir prendre un produits solide.

Porte-bagage Tubus Logo - Crédit photo : Tubus
Porte-bagage cyclotourisme Tubus Logo – Crédit photo : Tubus

Le porte-bagage cyclotourisme arrière le plus utilisé pour des voyages au long cours est le « Logo » de la marque Tubus qui inscrit une capacité de charge de 40 kg.

Les astuces à savoir à propos du porte-bagage cyclotourisme

Un porte-bagage qui lâche signifie souvent l’incapacité d’avancer. Il vaut mieux donc se préparer pour être apte à réagir en cas de bris.

Le premier bris d’un porte-bagage est la fixation. Pour des réparations d’urgence, prévoyez des vis de rechange et surtout des colliers de serrage en acier.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *