Et si voyager à vélo devenait un rituel ?

par | Mai 2, 2022 | Culture vélo | 0 commentaires

Tous les voyageurs parlent de changement important suite à un voyage à vélo. Ils évoquent une prise de conscience, un gain de confiance, une envie de reconversion… Bref, personne ne revient jamais à la case départ après une telle aventure. Sous cet angle de vue, peut-on parler d’un rituel pour devenir adulte ?

L’humanité est une grande adolescente

Dans le livre “Une autre fin du monde est possible” de Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle, les auteurs comparent l’humanité à un adolescent. Notre société est capricieuse, égocentrique et aussi un peu perdue peut-être. La comparaison m’a tout d’abord déconcerté.
Je n’étais pas d’accord. Puis l’idée à fait son chemin et j’ai compris qu’il nous restait encore beaucoup de choses à apprendre en tant que groupe. Car si nous sommes plutôt à la pointe des technologies, nous avons mis de côté l’humain. Et c’est sur ce point précis que nous allons devoir travailler.

Les auteurs évoquent ensuite les rituels ancestraux de nombreuses communautés afin de sacraliser le passage au stade de l’adulte. Là encore j’ai été surprise de lire ces lignes. D’autant plus que les auteurs sont trois scientifiques de renom. Alors pourquoi proposer quelque chose qui n’a pas de valeur scientifique ?

La science et la raison indiquent par exemple que les Humains deviennent adultes lorsqu’ils atteignent la majorité. Selon la société dans laquelle on vit la majorité n’est pas atteinte au même âge. Les règles aussi sont différentes, ainsi que les droits et même les croyances scientifiques autour de l’âge adulte. Finalement est-ce que toutes ces données différentes font plus de sens que de laisser la place à un peu de mysticisme et de spiritualité ?

L’école de la route pour devenir adultes ensemble

Je propose donc d’ajouter le voyage à vélo comme rituel possible pour le passage à l’âge adulte.

Voyager à vélo nous permet de faire le tri pour nous connecter à l’essentiel et éliminer le superflu. Il nous met dans des situations qui nous aide à prendre confiance, et devenir plus sages, plus posés. Il nosu confronte à d’autres cultures, d’autres regards, ce qui permet de nous ouvrir l’esprit et d’oublier d’avoir peur des autres et de ceux que l’on ne connait pas.
Il y aurait encore beaucoup à dire, mais je vais m’arrêter là…

L’école de la route permet de s’ouvrir, d’apprendre, de devenir autonome ; et donc nous permet de faire le point et de “devenir adulte”

Alors à tous les adolescents qui ne savent pas quelles études choisir ; aux adultes un peu perdus ; à tout.e.s celles et ceux qui ont besoin de faire le vide pour faire le plein de sens et d’essentiel : je vous invite à vous offrir le rituel du voyage à vélo.

Que pourrait être un rituel du voyage à vélo ?

Certains rituels sont très précis et demandent une liste de gestes rythmés et définis. D’autres non.

Un rituel de voyage à vélo ne demande rien de précis. L’important est de partir à vélo.

Peu importe la durée du voyage, la destination ou le sens. Le plus important est de poser la bonne intention et de rouler le temps nécessaire pour atteindre ton objectif, attendre de se te sentir mieux.

D’ailleurs beaucoup de voyageurs à vélo (ou non) partent dans le but de faire le point ou de se reconstruire après un moment difficile ou une vie vide de sens. Il existe aussi des associations qui organisent des voyages à vélo pour aider des jeunes en difficultés, ou encore des personnes dépendantes à se défaire de leur addiction.

Le mot rituel n’avait tout simplement jamais été prononcé.

préparer son voyage vélo - voyage vélo - cyclotourisme - la cyclonomade
cyclotourisme au féminin - femmes et vélo - cyclotourisme au féminin - cyclotourisme - voyager à vélo - vélo solo - la cyclonomade

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires