Le 14 février ils y a les amoureux, puis il y a les fous du vélo. Cette année à Montréal, le 14 février c’était l’événement Vélo sous zéro : un moment où tous les « crinqués » se font remarquer sous leurs cagoules et barbes gelées.

Tous crinqués à -30°C

Top départ !
Top départ ! – Vélo sous zéro – Crédit photo : Yan Hébert

Les fous du vélo ne sont pas si fous que ça, ils aiment juste être autonome et profiter de la vie. Parce qu’on a beau dire que le vélo c’est dangereux (parce qu’il y a des voitures) et que c’est fatiguant (si si, il y a même des fois où on transpire) ;  le vélo c’est avant tout la liberté de faire ce que l’on veut et d’aller où l’on veut, et même quand il fait froid !

Bon il faut avouer tout de même que quand on regarde la météo lors de l’évènement, ça peut porter à confusion : -26°C ou -36°C avec le facteur vent. Ça fait froid aux doigts !

Et puis moi la p’tite française fraîchement débarquée, je l’avoue j’ai un peu hésité à mettre le nez dehors

Vélo sous zéro
Vélo sous zéro – Crédit photo Yan Hébert

lorsque tout le monde semble s’affoler de ces températures. Mais bon… Quand on revendique quelque chose il faut aller au bout de ses idées. Et si la journée pour revendiquer des pistes cyclables l’hiver est tombée le jour le plus froid de l’hiver, il faut quand même se lever et s’habiller pour compter présent parmi la foule !

Alors avec 1 collant, 2 pantalons, 3 hauts techniques pour rester au chaud, 1 veste, 1 manteau et un pantalon de ski, 2 paires de chaussettes, mon masque de ski, 1 bonnet et 2 paires de gants ; j’ai pris mon courage et mon vélo à 2 mains, puis j’ai pris… le métro ! (pour me rendre à l’évènement bien sûr ! Il fat traverser toute la ville !)

Une belle journée

Vélo sous zéro est avant tout un moment festif de promenade entre cyclistes à Montréal afin de revendiquer des pistes cyclables ouvertes toute l’année.

Et puis il y avait aussi toutes sortes de vélo : des vieux, des neufs, des fats, 1 famille en tridem + remorque, des monocycles, et 2 vélos couché (devinez qui c’est !).

Un évènement bien sympathique qui permet de rencontrer d’autres adeptes du vélo, tout en discutant autour d’un bon chocolat chaud qui nous attendait à l’arrivée. Une manière différente de profiter de l’hiver à Montréal !

Circuit Vélo sous zéro 2016
Circuit Vélo sous zéro 2016 – Source : Vélo Québec

Sur un circuit de 17km toute la gang s’est promenée le long du canal Lachine, au sud de l’île, pour revenir au point de départ : la Maison du Développement durable au coeur de la ville.

Je vous l’avoue cependant, la fraîcheur et l’ambiance ne m’ont pas fait porter réellement attention au paysage de la ville, qui ne m’a alors pas vraiment marqué.

Mais voilà une promenade que je (re)ferai bien au printemps !

Conseils pour rouler sous zéro

Bien évidemment cependant on ne prend pas son vélo par -30°C qu’à +30°C en été. Il faut faire peut-être un peu plus attention, mais surtout partir bien équipé !

Sur ce lien vous aurez tous les conseils de Vélo Québec pour rouler protégé par des températures négatives.

De mon côté je pourrai ajouté que le tout est de bien faire attention à son corps et de ne pas hésiter à s’arrêter pour se réchauffer en cas de doute d’engelures ou d’hypothermie. Au besoin n’hésitez pas à prendre un thermos avec vous pour avoir un peu de thé chaud (ou lait, chocolat, café…) afin de bien vous hydrater et vous réchauffer en même temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *