selle brooks - selle cyclotourisme - la cyclonomade - équipement vélo cyclotourisme

Choisir une selle cyclotourisme en 5 points

Biens trop de cyclistes souffrent du triste mal de la selle mal adaptée. Et que dire des centaines de milliers d’autres qui ont déjà abandonnés faute d’avoir trouvé selle à leur fessier… Car c’est insensé, terrible, désarmant… Que dis-je ? C’est intolérable ! Avoir une selle qui ne convient pas n’est pas seulement inconfortable. Cela peut aussi avoir des séquelles irréversibles sur le corps : hémoroides, chaire à vif, perte de la sensibilité, et autres dysfonctionnements tout aussi désagréables qu’absolument pas les bienvenus dans la culotte de quelqu’un.

Alors regardons ensemble comment choisir une selle cyclotourisme adaptée à vos propres besoins.

Comment trouver une selle cyclotourisme à son fessier ?

Malheureusement, il n’existe pas de selle idéale qui convienne à tout le monde, mais bien une selle idéale pour chacun des fessiers cyclistes que nous sommes. Et avant de te lancer à corps perdu à la recherche d’une selle, gardes en tête deux choses :

  • Les premiers jours sur une selle sont rarement indolores. Non pas que la selle soit mauvaise, mais plutôt que ton fessier doit s’adapter en fonction de la selle.  Heureusement, le corps et merveilleux, et nos fessiers de cyclistes ont tendance à se muscler rapidement !
  • Essaie de te baser sur tes propres expériences de selle pour te guider. Essaie de te remémorer où tu avais mal. Car chaque douleur identifie un besoin (besoin du corps et positionnement sur le vélo).

Quelques points généraux à propos des selles de vélo

Une histoire de sexe

Et oui, pas d’égalité morphologique dans le choix d’une selle de vélo… En bref les bassins féminins vont être plus larges que les masculins, et les terminaisons nerveuses se placent différemment – des différences auxquelles les selles peuvent s’adapter. Donc une selle doit être genrée pour être le plus anatomique possible.

Avant d’aller à ton magasin de vélo préféré pour discuter selle et fessiers, tu peux prendre le temps de mesurer la distance entre tes ischions (les os des fesses). Cette mesure est un premier indicateur pour connaitre la largeur idéale de ta selle. Pour mesurer cette distance, il suffit de trouver chez vous une surface souple qui saura garder quelques minutes l’empreinte de tes fesses. Les ischions devraient être visibles (un fauteuil en cuir fonctionne généralement assez bien).

Une histoire de position

Ton coup de pédale influence ta position sur le vélo. Ta position sur le vélo influence ta position sur la selle. Ta position sur la selle influence ton confort selon le type de selle que tu as. Et oui, tout est lié. Mais comme une image vaut mille mots, prends le temps de regarder le résumé en image ci-dessous. Elle résume parfaitement les besoins d’un cyclistes en matière de selle selon son activité : Course, une selle étroite et un appuis en avant (appuis sur le périnée), et avec une position dite « de ville » les appuis se font sur les ischions la selle devra donc être plus large.

Un cyclotourisme va généralement se situer dans les deux positionnements intermédiaires.

Les positions et points de pressions - Source : Cyclable
Les positions et points de pressions – Source : Cyclable

À chacun son revêtement favori

Selle en cuir

Telle la selle Brooks,  la selle en cuir peut paraître rustique de prime abord. Cependant Le cuir est une matière souple et va doucement se moduler à la forme de ton derrière au fil des kilomètres parcourus (et de la transpiration écoulée). Presque du sur-mesure donc !

Cependant une selle en cuir demande un rodage de 1000 km environ avant de prendre forme. Et selon les personnes, cette période de rodage peut être très douloureuse. De plus, le cuir étant une matière vivante, il faut l’entretenir, la mettre à l’abris de la pluie (accroche un sac plastique à ta selle) et la graisser régulièrement.

Selle en plastique

Une selle en plastique, comparée au cuir, va être à la fois plus simple d’entretien et moins chère. Cependant ce n’est pas une matière qui va se moduler à ton corps, le plastique est moulé pour accueillir plusieurs postérieurs et pas uniquement le votre.

Selle en gel

Une selle en gel va immédiatement se mouler à tes fesses. D’ailleurs un cyclo non sportif a tendance a vouloir la selle la plus rembourrée du magasin. Mais ne te fais pas prendre au piège : Trop de rembourrage tue le rembourrage ! Une selle très rembourrée va être très agréable les premiers kilomètres, mais peut aussi devenir une véritable plaie dès que l’on dépasse les 10 km. Une selle en gel est majoritairement une solution temporaire.


En conclusion, pour choisir une selle cyclotourisme adaptée il faut tenir compte de ton positionnement sur le vélo, de la performance souhaitée et du nombre de kilomètres que tu comptes effectuer par jour.


Un retour d’expérience ? Une question ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *