blog cyclotourisme - sites cyclotourisme - conseil cyclotourisme - conseils voyage à vélo - plateforme cyclotourisme - voyage à vélo - financements voyage - financements voyage à vélo - budget voyage - bourses de voyage

Comment collecter des fonds pour financer son voyage à vélo ?

Collecter des fonds est souvent imaginée comme de l’argent gagné facilement afin de pouvoir voyager à moindre coûts. Voilà une idée reçue plutôt fausse… regardons ensemble ce que cela veut dire de demander des fond, et comment être efficace.

Pourquoi collecter des fonds pour son voyage ?

Si tu as travaillé sur ton budget de voyage, tu devrais être capable de savoir de combien d’argent il te manque pour partir sereinement en voyage. Es-tu capable d’économiser un peu pour augmenter tes ressources ? Si oui, de combien ?

Il te manque toujours de l’argent ? C’est là qu’entre la collecte de fonds avec les commandites et partenariats. Mais dans le fond, ça t’engage à quoi ?

Mettre en place un partenariat, c’est un contrat. Vous devez être tous les deux gagnants.

Garde toujours en tête qu’une entreprise va soutenir ton projet avant tout parce qu’elle voit les possibilités que cela va lui apporter : visibilité, quota de sympathie, collecte d’images, gagner en notoriété, etc. Et de ton côté, ne te laisses pas abuser non plus par une entreprise qui t’offre quelque chose de symbolique et te demande ensuite un véritable travail de communication avec une valeur fois mille.

Tu dois donc évaluer ce que tu as à offrir, tenter d’y mettre une certaine valeur et t’assurer de tenir tes engagements. Avec toutes ces infos en tête, tu peux aller voir la suite de cet article avec les différentes formes de financements auxquelles tu pourrais prétendre.

5 formes financements possibles

  • Le partenariat

Le partenariat consiste à établir des relations de travail auprès de professionnels, des échanges de services majoritairement. Cela peut se traduire par des réductions, des dons en nature (ex. un magasin de vélo vous donne des accessoires, un prêt du matériel pour lequel il vous demande de réaliser des tests en situations, etc.), et tout autre arrangement qui sera décidé d’un commun accord avec l’entreprise.

Pour un voyage à vélo, tu peux bien évidemment cibler les fabricants de vélo, les magasins spécialisés dans le cyclisme et/ou les magasins de sport de plein air en priorité. Une façon simple de réduire la facture de l’équipement. Ensuite tu peux voir selon tes besoins ou tes envies, comme par exemple une entreprise de webmarketing pour un coup de pouce communication (logo, site web, etc.), un magasin de photo. Il faut aussi cibler des entreprises/associations liées par les valeurs de votre projet qui pourraient avoir envie de créer un projet avec vous (événement vélo, collecte de fonds, partenariat médiatique, etc.). Comme je l’ai fait avec la Véloroute des Monarques, en demandant l’appui de la Fondation David Suzuki.

Voici quelques exemples de partenariats réalisés dans le monde du vélo:

Pour présenter une demande de partenariat:

  1. il faut commencer par préparer un dossier de présentation du projet. Ce document devra mettre en avant l’objectif de ce projet, le parcours, le budget, et ce que tu peux leur apporter.
  2. Cibler les entreprises avec lesquels tu veux travailler et expliquer de façon individuelle ce que tu veux et ce que tu peux offrir
  3. Relancer l’entreprise au bout de 2 semaines environ (courriel, téléphone, peu importe)
  4. Pour le suivi de dossier, il peut être utile de tenir un cahier pour noter l’ensemble des démarches. Qu’est-ce qui a été envoyé à qui, la date, la réponse, etc.

Un contrat de partenariat peut être demandé par l’entreprise, mais c’est rare.

  • Les commanditaires (alias le sponsoring)

À la différence du partenariat, un commanditaire est une entreprise qui vous donne une somme en échange d’une simple communication. Le plus souvent insertion des logos de l’entreprise sur vos supports de communication. L’engagement est donc moins fort qu’un partenariat.

Ici toutes les entreprises sont des cibles potentielles, et plus particulièrement les grosses entreprises. Pour récolter le plus possible de fonds, envoyez un maximum de dossiers.

Une méthode est de proposer un forfait. Par exemple : Forfait 1 à 200€ pour l’insertion d’un petit logo sous tous les supports de communication, Forfait 2 à 700€ pour l’insertion de logo grand format sur tous les supports de communication, et forfait VIP pour devenir le commanditaire majoritaire incluant un logo mis en avant sur tous les supports de communication et la mise en place de liens externes sur le site à chaque mois, un article dédié

Que vendre à des commanditaires : des emplacements de logos sur des supports de communication (dossiers de communication et présentation de projet, t-shirt, blog, etc.), des articles (sur blog) qui parlent de leur entreprise ou produits, des liens sur votre blog, etc.

  • Les bourses au voyage

Il existe aussi des organisations qui offrent des bourses pour aider des citoyens à financer leurs projets; et il y en a plusieurs qui traite des projets de voyages. Pour chaque bourse vous devrez alors préparer un dossier, afin de vous démarquer des autres participants. Cependant si vous avez d’ors et déjà rédigé votre dossier de présentation, cet exercice devrait alors vous être facile.

Pour te simplifier la tâche, j’ai réalisé une fiche récapitulative des bourses pour le voyage ici.

  • Le financement participatif

En cette période de transition, vous l’aurez remarqué, les projets participatifs se développent énormément, et de nombreux sites de financements participatifs voient le jour.BabeldoorKiss kiss bank bankUlule, etc.

Tous ces sites permettent à des porteurs de projets de le présenter à la communauté du web et de demander des financements ouverts à tout citoyen sous forme de forfaits.

Exemple : Pour 5€ on vous remercie sur notre site, 10€ on vous remercie sur le site + envoie d’une carte postale du pays de votre choix, 20€ en plus des 2 forfaits précédents on vous rapporte un souvenir, 150€ vous êtes un donateur VIP on vous offre les 3 forfaits précédents + un exemplaire dédicacé du livre que nous écrirons sur cette aventure.

Pour présenter un projet, il suffit généralement de s’inscrire et créer sa page.

  • Le bouche à oreille

Comment ça le bouche à oreille ? Peut-on vraiment collecter des fonds comme ça ? Eh oui ! Si votre projet est porteur d’une initiative ou d’un message, n’hésitez pas à faire parler de votre projet à l’ensemble de votre entourage et utilisez vos réseaux qui vous ouvrent souvent beaucoup de portes. Par exemple faites circuler une feuille de présentation par mail à vos amis en demandant de la partager. Cela peut être très fructueux !

Quelques astuces pour proposer un bon dossier de présentation

  • Travailler le visuel – comme un CV il doit se démarquer en un coup d’oeil
  • Sois professionnels et transmet cette qualité dans le dossier (visuel, budget et argumentaire)
  • Présente un budget construit, réaliste mais pas trop détaillé
  • Mets en avant ton plan de communication : où, quand et comment tu vas faire parler de ton projet, et donc de leur support.
  • Ne parle pas de voyage, mais de projet (ils ne sont pas là pour financer tes vacances)
Financer son voyage et collecter des fonds - Cyclonomade.net
Parce qu’il y a le rêve et la réalité – Cyclonomade.net – Auteur : Laura Pedebas

Bon, toutes ces informations sont un peu denses, il faut l’avouer… Quant à la recherche de financements lors de la réalisation d’un projet, c’est une partie longue et ennuyante des préparatifs. Cependant l’information essentiel à retenir c’est qu’il faut maitriser votre projet et son argumentaire tout en vous appuyant sur un dossier de présentation complet et convaincant. Une fois ce travail fait vous pouvez le décliner sous toutes les formes citées ci-dessus.


Et vous, quels sont vos bons plans pour collecter des fonds et financer vos projets 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *