sacoches vélo - voyage cyclotourisme - voyage vélo - blog cyclotourisme

Des sacoches vélo “Made in” … chez nous et écolo !

Initialement, cet article avait pour vocation de vous offrir un comparatif de sacoches de vélo pour le cyclotourisme. Mais bon, sincèrement il y en a déjà trop sur le web. Et si les caractéristiques techniques des sacoches vélo sont abordées à grande échelle, je me disais qu’il serait intéressant de porter un peu attention à la fabrication des produits et leur provenance afin de mener des choix éclairé et potentiellement local !

Parce qu’aujourd’hui le label “Made in” est utilisé à outrance (c’est pourquoi j’ai préservé l’anglicisme). La simple couture d’une étiquette finale permet de l’utiliser.. Je vous propose un tour d’horizon des sacoches de vélo afin de regarder où elles sont fabriquées et l’engagement des compagnies pour l’environnement.

La référence Allemande

Ortlieb

Reconnues dans le monde entier, les sacoches Ortlieb sont synonymes de qualité et d’étanchéité. Elles représentent ainsi tout ce que l’on peut demander à une paire de sacoches de vélo lors d’un voyage : Simples, pratiques, étanches et durables. Sur leur site, ils parlent d’une volonté d’être carboneutre ; mais pour tout vous avouer, je n’ai pas poussé plus loin mes recherches (c’est dans ma liste à faire).

En savoir plus : Pour ceux qui aimeraient avoir des détails sur les sacoches Ortlieb, Le Braquet de la Liberté a rédigé une fiche très complète.

Les classiques Aquapack © Ortlieb

Vaude

Avec des sacoches très similaires d’Ortlieb (un peu comme une comparaison entre Pepsi et Coca-cola selon moi), Vaude se distingue cependant par sa démarche écologique mise en avant et une volonté de protection sociale de ses employés en Allemagne comme en Asie. C’est à dire que Vaude met en place un processus cyclique qui part d’un choix de matériaux le plus écologique possible, jusqu’au recyclage de ses produits.

Sacoches vélo made in France

Le rouquin qui roule

Passionnés de cyclotourisme, Patrick et Florie souhaitent ajouter leur petit grain de sel pour un monde plus éco-responsable. Puisque l’industrie textile fait partie des plus polluantes, ils ont choisi de fabriquer des sacoches artisanales avec des retailles de tissus destinées initialement à l’enfouissement (des matériaux issus de l’économie circulaire pour tendre vers le zéro déchet). Ils sont en train de développer une gamme de sacoches écologiques et sur-mesure et avec une grande panoplie de couleurs  – pour des sacoches made in Breizh (depuis le Centre Bretagne !). D’ailleurs, si vous faites bientôt le canal de Nantes à Brest à vélo, faites leur signe, ils sont sur WarmShowers.

© Le Rouquin qui roule

Helmut équipement

Après 4 ans de voyage à vélo autour du monde et une rencontre avec un voyageur à vélo atypique prénommé Helmut, ces deux cyclonomades se sont lancés dans la fabrication de sacoches “locales, raisonnées et sérieuses” en 2017. Ils offrent aujourd’hui une belle gamme de sacoches et accessoires vélo made in Savoie.

© Helmut Equipement

Brooks : made in Angleterre

Fidèle à sa réputation et à son style, la marque anglaise Brooks propose des sacoches à la fois étanches et esthétiques pour tous les voyageurs au long cours. Land’s endSuffolk, par exemple, sont deux sacoches faites pour le voyage à vélo. Brooks ne donne pas vraiment d’informations à propos de la fabrication de ses sacoches. Cependant, selon les informations glanées sur le site de MEC (coopérative écologique qui ne travaille qu’avec des fabricants respectant des normes sociales favorables aux travailleurs), les sacoches sont faites en Chine.

©Cycling about

Sacoches made in Canada

MEC

Marque canadienne, MEC propose une gamme de sacoches de cyclotourisme très intéressantes, dont les sacoches Aquanot(100% étanches), et les World Tour. Les produits MEC sont cependant conçus au Canada, puis fabriqués en Asie. Cependant la Coop canadienne se distingue pour la lutte environnementale en minimisant son impact sur plusieurs plans (réduction des déchets, produits locaux quand c’est possible, etc.)

© Mountain Equipment Coop

Arkel

Cette compagnie québécoise fabrique une partie de sa production dans son usine à Sherbrooke, et d’autre à Taïwan (car on n’y échappe pas). En plus de produire des sacoches pratiques et durable, l’entreprise oeuvre pour la réinsertion professionnelle auprès de personnes en situation de handicap.

En savoir plus : Ma visite de l’entreprise Arkel à Sherbrooke, Québec.

© Arkel

Et alors, tes sacoches vélo ? Elles sont “made in” où ça ?

  • Caroline

    Sympa l'article ! Moi je n'ai qu'une petite sacoche de dépannage pour l'instant, pense pas qu'elle soit Made In Europe, mais ça n'en reste pas moins un accessoire de vélo pratique.

  • Balladeur

    Voir du coté de la Savoie (France) avec les sacoches Helmut Equipement ou du coté de l'Ain (pont de Vaux) avec les sacoches Berthoud qui bien qu'onéreuses sont quasiment indestructibles (et réparées par Berthoud si besoin est et ce même 30 ans après!). Coté USA voir Lone Peak qui a des modèles "urbanisées" tels que ceux de Brooks fabriquait.

    • Laura

      Merci, je vais aller voir ça et les ajouter à l'article d'ici quelques semaines si ça colle :)

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *