nouvelles vagabondes - julien leblay - cyclotourisme - la cyclonomade

« Nouvelles vagabondes » par Julien Leblay

En fait ce livre est paru il y a bien longtemps. Mais je vous avoue que j’ai un peu trainé. Et pourtant… Voici un récit tout en sincérité de deux cyclonoamdes qui ont traversés l’Europe, l’Asie et l’Océanie afin de rejoindre la Nouvelle-Zélande.

Nouvelles vagabondes – Une traversée de l’Asie à vélo

Julien Leblay est souvent connu pour son petit bijoux de littérature vagabonde,  Le tao du vélo. Donc après l’avoir rencontré en conférence (en 2015…), j’étais bien impatiente de lire son dernier livre. Mais l’engouement n’était pas le même à la lecture. Au diable les élans poétiques, ici Julien nous raconte son voyage avec Marion, un récit à l’état brut, comme semble l’avoir aussi été leur voyage.

Lors de sa conférence et projection au Festival où je l’ai rencontré, Julien a confié avoir souvent été refusé dans les salons pour ce récit un peu négatif. Mais bon, voyager à vélo c’est ça aussi, des moments difficiles, des cultures auxquelles ne sait pas s’habituer, et parfois un inconfort trop long face à un rêve d’ailleurs qui s’est brisé face à la réalité.

Les merveilles de l’Orient et ses trésors cachés

Partis de Clermont-Ferrand, Julien et Marion se sont d’abord attaqué aux Alpes avant de traverser l’Europe et s’immerger en Asie au fil des kilomètres de bitume (ou de terre). L’Europe ici est comme une mise en bouche, les préparatifs d’un plus gros voyage. Puis il y a le Bosphore.

Sous la plume de Julien, l’Asie apparait comme une boite de chocolat. Les saveurs sont différentes mais on n’est pas sûrs de toutes les aimer. Par contre chaque pays, chaque région attire le regarde et attise leur curiosité. Ils sont partis pour découvrir le monde, non?

Simplement et avec véracité, l’auteur nous partage ses coups de coeurs, la chaleur des rencontres, et aussi l’incompréhension et les difficultés qu’ils endurent. Quelles soient physiques ou psychologique face à l’incompréhension, le bruit, ou simplement la culture de cet ailleurs.

Parmi les plus belles surprises, il cite régulièrement l’Iran qui, à leur grande surprise, leur a grand ouvert les bras. Et à l’inverse, l’Inde aura été plus qu’éprouvante par la présence continue de curieux qui les aura parfois poussé à bout.

Témoignage d’un voyage assez difficile

Si l’Asie à vélo est le paradis pour certains, ce continent peut être aussi très difficile et éprouvant. Et Julien et Marion ont l’air d’avoir autant apprécié que subit ce voyage.

Ainsi ce témoignage est un bel outil pour tous ceux qui préparent leur voyage à vélo en Europe de l’Est, en Asie ou en Océanie. Il permet d’identifier les difficultés auxquelles le cyclo-voyageurs va être confronté lors d’un tel voyage et pourra alors s’y préparer.

Nouvelles vagabondes – 20€

nouvelles vagabondes - julien leblay - cyclotourisme


Soutenons ensemble les librairies 
Cet article contient des liens affiliés vers la librairie Decître afin de promouvoir l’achat local et soutenir les commerces face aux industries.

  • Aurore

    Merci pour ce partage. Je vais le rajouter dans ma liste à lire car prendre la direction de l'Asie à vélo est un de nos projets. Il est toujours intéressant de lire les récits de voyageurs, rien de mieux pour rêver et voyager à distance. Aurore

    • Laura

      J'espère que ce livre va bien t'aider à tirer un portrait de l'Asie à vélo dans sa généralité. Dans cet ouvrage ce que j'aime beaucoup c'est aussi la sincérité du récit. Tous les voyages ne sont pas une croisière utopique, on le ressent ici.

      • Aurore

        Oui, je confirme qu'un voyage n'est jamais tout rose... sur les réseaux sociaux, on ne voit pas l'envers du décor, on montre seulement les belles photos qui font rêver. Mais la dispute du couple a cause d'une mauvaise route, ou d'un obstacle quelconque. Ou encore se mettre dans une situation plus ou moins dangereuse, en voyage c'est vite arrivé.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *